Cinema Bizarre - The Final Attraction

Cinema Bizarre - The Final Attraction

  Devotchka - A Mad And Faithfull Tel.. | Page d'accueil

: Ajouté le 2/6/2008 à 19:38

(Matins Maternes)

 

Dans les années 80, on rigolait du look de Boy Georges. Dans les années 90, Marilyn Manson choquait par ses ceinturons de cuir. Aujourd’hui encore, Cinéma Bizarre nous prouve que l’androgynie peut être poussée à son paroxysme, malheureusement au détriment de leur musique.

Car si Tokio Hotel arrive à éloigner les taupes à chaque concert grâce aux cris aigus de leurs fans, Cinema Bizarre vise plutôt un public gothico-grotesque aux relents de teenagers non-avertis.

Futures stars des top- hits-machines-compilations 2008 et autres nullités commerciales, ces jeunes Allemands ont tout pour plaire au public adolescent. En effet, une voix douce, des mélodies pop sirupeuses, des corps épais comme des timbres poste voici ce qui caractérise ces personnages tout droit sortis de mangas et qui revendiquent autant leur look que leur musique.

Pour l’histoire, le groupe s’est formé en 2005 et a pour membres 5 jeunes allemands tout juste majeurs qui se sont rencontrés à un salon d’animations japonaises. Ils seront contactés quelques temps plus tard par Malcolm McLaren, manager des ex-défunts Sex Pistols qui leur offre la possibilité d’enregistrer une chanson en Angleterre.

Le groupe commence à enregistrer son premier album au Printemps 2007, tournant entre des studios de Berlin, de Copenhague ou de Londres. Album qui est sorti chez nous en mars dernier.

Il s’ouvre par « Lovesongs, they kill me », sorte d’hymne à la tristesse que peuvent causer les chansons d’amour pour quelqu’un qui regarde par sa fenêtre et qui est triste et blabla bla.. Bref les paroles sont décrites comme parlant d’amour, d’être soi-même et de besoin de s’affirmer, thèmes nous plongeant dans une originalité déconcertante.

 

Comme vous pouvez l’entendre, le groupe tend vers des clichés pop glamour qui malgré un gout boulimique de déjà vu réussira certainement une percée musicale au détriment de collègues talentueux et méritant.

On ne peut pas non plus leur jeter la pierre ou plutôt le rocher comme je le fais, ils sont jeunes, sous tutelle d’une grosse boite et n’ont certainement pas un panel de choix énorme qui s’offre à eux. Malgré tout, la musique est quand même nettement plus mature que les hôtels de Tokyo et on sent un besoin d’affirmation et de musicalité trop étouffé par une production trop lourde pour leurs petites épaules.

Et bien qu’un reportage sur la chaine allemande mélangeait tokio hotel et cinema bizarre en le mettant sur un même pied, je pense que les paniers sont différents, et l’on peut souhaiter à ces derniers une carrière plus honorifique et moins tape à l’œil.

Je ne leur donne malheureusement pas une très bonne note, ni une espérance de vie très élevée, car peut-être ce cd aurait du sortir dans 20 ans afin de laisser une chance à la musique commerciale d’aujourd’hui de ne pas tomber dans de si bas fonds ….

 

Plus d’infos : myspace.com/cinemabizarre

 

  Devotchka - A Mad And Faithfull Tel.. | Page d'accueil

» Catégorie reserved to connected users
Poster un commentaire

14/12/2008 - Commentaire sans titre

Posté par astre2fifi
Bonsoir je passe te souhaiter une agréable soirée avec mon sapin de noel en chocolat ;) j'espére que tu aimes le chocolat sinon ya la version en chamallow enfin a toi de voir ;)
Bonne soirée avec mon vote
astre
Lien Permanent

4/12/2008 - Commentaire sans titre

Posté par astre2fifi
Bonsoir je me permet de venir sur ton espace pour te souhaiter une agréable soirée et voter pour ton blog
astre
Lien Permanent

21/11/2008 - Commentaire sans titre

Posté par astre2fifi
Bonjour petit passage chez toi pour te souhaiter une agréable journée de vendredi mais aussi un très bon week end avec mon vote pour ton blog
astre
Lien Permanent

A propos du blogueur

Links

• Accueil
• Voir mon profile
• Archives
• Email
• Blog RSS

Catégories

Amis

0

Liens

Services

•

Sondage

| Contact author |