Scarlett Johansson - Anywhere I Lay My Head

Scarlett Johansson - Anywhere I Lay My Head

  Empyr - The Peaceful Riot.. | Page d'accueil | Vegas - Vegas.. 

: Ajouté le 20/5/2008 à 17:47

(Matins Maternes 19/05) 

J’avoue avoir ri lorsqu’on m’a annoncé que l’égérie d’Hollywood, Scarlett Johansson, triomphante au cinéma dans des chefs d’œuvre comme Lost in Translation se lançait dans la musique. Tellement nombreuses ont été les tentatives de reconversion, on se rappelle notamment de l’album inaudible de Sandrine Kiberlain en 2005 ou encore celui d’Elie Semoun dont la nullité était proche d’un bon vieux Enrico Macias passé en version lounge.

Comment dès lors appréhender cet album ? Il faut avant tout retracer le parcours musical de la demoiselle qui fan de wokénwol a déjà collaboré en 2006 à un album à but non lucratif avant d’avoir le privilège de jouer en 2007 avec les célèbres Jesus and Mary Chain.

Grande fan de Tom Waits elle sort aujourd’hui un album de reprises du grand chef, transformées à sa sauce par le génial guitariste de TV on the Radio Dave Sitek qui a entièrement produit cet album.

On se rend alors compte que la petite Starlette ou plutôt Scarlett est quand même bien entourée pour un premier album car il comprend également un duo avec David Bowie ou encore les Yeah Yeah Yeahs. On pouvait s’attendre à de la pop ringarde aux accents dramatiquement eighties et pourtant c’est une musique aux accents plutôt islandais qui nous attend. Et le nom de l’album – Anywhere I Lay My Head – fait bien référence à la manière dont on a envie de l’écouter : à tête reposée.

La musique assez proche d’un Sigur Ros ou d’un Mum et approche assez bien l’optique post rock, ce qui est assez original quand on sait que ce sont des reprises du cowboy Tom Waits. Et c’est un véritable tribute qu’elle lui rend en amenant aux chansons quelques peu vieillottes une nouvelle dimension d’actualité qui touchera un grand nombre de jeunes, non seulement par la notoriété de la dame, mais aussi par la profondeur des chansons.

Comme on peut le constater, le chant n’est pas perché dans le haut lyrisme qui pourrait la faire retomber, mais bien dans une recherche d’une tonalité plutôt monotone et voilée mettant bien en avant les paroles du génie qu’est Tom Waits.

On reprochera sûrement une ressemblance assez forte entre les morceaux, mais Scarlett a su montrer malgré tout sa polyvalence autant dans un cinéma de qualité que dans une musique différenciée, durement accessible et aussi enchanteresse que dépouillée.

La simplicité des morceaux confère à l’album une dimension légère et positive, sans grande technique ou psychologie, ce qui permet d’en faire un bijou à porter en toute circonstance. Aux coloris changeant selon l’humeur et à la pierre rare et précieuse digne des plus grandes émeraudes musicales.

Pas de concert prévus, mais plus d’infos sur :

 

Myspace.com/scarlettalbum

  Empyr - The Peaceful Riot.. | Page d'accueil | Vegas - Vegas.. 

» Catégorie reserved to connected users
Poster un commentaire

A propos du blogueur

Links

• Accueil
• Voir mon profile
• Archives
• Email
• Blog RSS

Catégories

Amis

0

Liens

Services

•

Sondage

| Contact author |