Gutter Twins - Saturnalia

Gutter Twins - Saturnalia

  Firewater - The Golden Hour.. | Page d'accueil | Scarlett Johansson - Anywhere I Lay.. 

: Ajouté le 28/4/2008 à 15:35

 

 (Matins Maternes 14/04)

Voilà un mois que Saturnalia est sorti et il est grand temps je pense de tirer un bilan de cet album. Car après avoir tourné sur mes platines pendant un mois, je peux d’ores et déjà vous assurer qu’il restera dans les annales de l’histoire du rock pour les porteurs ou ex porteurs de chemises à carreaux et d’ABL, aujourd’hui restés fans de tout ce qui peut se référer et rappeler un peu ou beaucoup la scène alternative des années 90.

The Gutter Twins c’est un peu le mariage rêvé entre deux grandes figures américaines du rock alternatif, à savoir Mark Lanegan (figure de proue des Queens of the Stone Age et chanteur des Screaming Trees) et Greg Dulli (connu par Backbeat band en 94 avec des membres de REM, Foo Fighters, Sonic Youth, …). Deux géants qui sont des labels de qualité à eux tout seuls et qui nous livrent ici une perle de rock pur, où les deux voix se mélangent d’une façon admirable pour nous emmener tantôt vers un rock agressif, tantot vers un rock plutôt mélancolique. Car si Mark Lanegan est connu pour sa voix rocailleuse et virile, Dulli lui offre plutôt une place à une voix plus angélique et une sensibilité différente.

Si l’album sort seulement maintenant, c’est en 2000 que les deux compères se sont rencontrés et ont commencé à bosser ensemble sur différents projets, jusqu’en juillet 2007 où le magazine Pitchfork Media annonce la collaboration des deux génies pour un nouveau projet. Et l’attente sera longue car c’est seulement 8 mois après que l’album sort, au plus grand bonheur des critiques musicales d’ailleurs telles que Rif Raf ou encore les Inrocks qui en ont fait les éloges.

Qu’il nous prennent ou pas aux tripes, on sait en tout cas que c’est de là qu’il vient cet album. Et grâce à ça il risque de plaire à beaucoup de monde tant ses influences sont nombreuses. Aux passages lourds et expérimentaux se succèdent des mélodies aériennes qui rentreraient facilement dans les meilleurs clichés de la pop et les successions de voix nous emmènent dans une ambiance aussi sombre et froide sur certains morceaux qu’elle peut nous réchauffer et nous donner le sourire sur d’autres morceaux.

On pourrait peut être reprocher par contre à cet album un manque de Lanegan qui ne se lache pas beaucoup sur des gros riffs de guitares à la QOTSA que l’on peut attendre pendant toute une chanson et ne jamais arriver, ce qui rend alors la chose un peu morne et parfois un brin trop répétitif.

Mais cette minuscule remarque n’est rien en contrepartie des 12 trésors de tous les horizons que cet album renferme.

 

Ils étaient en concert il y a peu à l’AB et pour ceux qui n’y étaient pas, ils peuvent se rassurer car le concert a du être arreté après 9 morceaux, greg souffrant de problèmes de voix… Ils ont donc promis de repasser en Belgique cet été… Les ardentes ça ne vous dit pas les gars ?

 Pour plus d’infos et pour écouter plusieurs titres de leur album, rendez vous sur le www.myspace.com/theguttertwins

  Firewater - The Golden Hour.. | Page d'accueil | Scarlett Johansson - Anywhere I Lay.. 

» Catégorie reserved to connected users
Poster un commentaire

A propos du blogueur

Links

• Accueil
• Voir mon profile
• Archives
• Email
• Blog RSS

Catégories

Amis

0

Liens

Services

•

Sondage

| Contact author |