Firewater - The Golden Hour

Firewater - The Golden Hour

Page d'accueil | Scarlett Johansson - Anywhere I Lay.. 

: Ajouté le 28/4/2008 à 15:15

 

(Matin Maternes 07/04)

Mon coup de cœur cette semaine va droit à Firewater qui nous offrent un 6ème album incroyable que je classerais déjà parmi les albums de l’année.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Firewater c’est un groupe New Yorkais né en 1995 et qui se veut indie mais avec des accents très folks, punks et manouches. Pour l’anecdote, le groupe se dit à l’époque « groupe d’animation de mariage raté ».

 Un mélange de style incroyable, qui donnera naissance au premier album en 1996, Get Off the Cross, We Need the Wood for the Fire et qui sera suivi par 4 autres albums studio dont un uniquement de covers avec des chansons des rolling stones etc qu’ils reprennent un peu à leur sauce… Je vous le disais, Firewater est un mélange de styles et cela se remarque tout autant dans le concept en lui-même du groupe qui d’album en album change totalement la donne. Il y a une renaissance du groupe à chaque fois en interprétant la musique sous un angle différent, car comme le dit si bien le chanteur et leader du groupe « Tod A », qui dit lui-même scientifique fou ‘si tu mélanges un peu de ceci et de cela, tu ne sais jamais à quoi tu vas arriver et si ça va marcher. Mais je préfère que mon laboratoire explose plutôt que de réinventer la roue’. Donc on voit vraiment la tendance à tenter un truc différent à chaque fois, loin de toutes les tendances actuelles de la musique.

Ça fait maintenant 3 ans que Tod A, est parti à l’autre bout du monde, pour comme il le dit lui-même « Quitter la gueule de Georges Bush pour aller voir ceux que son pays bombarde ». Il a donc voyagé en Inde, Pakistan, Turquie, etc.. Pour écrire ce nouvel album intitulé « The Golden Hour » et dans lequel on peut savourer qui un mélange détonant de voix et d’instruments de toutes sortes et de contrées très différentes.

SI on se demande à quoi ça peut ressemble de mélanger de l’indie rock avec de la musique orientale, je dirait qu’on pourrait associer la musique avec du 16 Horsepower, du Devotchka sauce orientale ou encore du Nick Cave pour la voix et la prestance que Tod A peut avoir. Si vous visitez leur myspace, vous pouvez voir qu’ils sont 21 musiciens différents à avoir contribué au disque avec plein d’instruments différents. Parmi ces musiciens, on reconnait notamment des membres de Balkan Beat Box ou encore de Gogol Bordello, avec qui le groupe travaille beaucoup en général.

Ce qui est très agréable, c’est que le groupe ne se perd pas, malgré son côté très expérimental, dans des frasques inutiles et longues comme beaucoup peuvent le faire (ex mars volta). Tout est très bien dosé dans une moyenne de 4 min le morceau, la voix est super présente d’un bout à l’autre et nous emmène vraiment à travers les différents intervenants de chaque morceau, ben à travers un petit voyage autour du monde et nous plonge dans un fond musical oriental, mais qui reste malgré tout fort rock d’un bout à l’autre

 

L’album s’appelle donc The Golden Hour et est déjà disponible.

Ils seront en concert au Petrol à Anvers avec les Crookers le 03 mai prochain.

Pour plus d’infos, rdv sur www.myspace.com/realfirewater où leur album est écoutable dans son intégralité.

Page d'accueil | Scarlett Johansson - Anywhere I Lay.. 

» Catégorie reserved to connected users
Poster un commentaire

A propos du blogueur

Links

• Accueil
• Voir mon profile
• Archives
• Email
• Blog RSS

Catégories

Amis

0

Liens

Services

•

Sondage

| Contact author |